Dans la bibliothèque de la bibliothérapeute : Réparer le monde de Alexandre Gefen

 

Publié aux éditions Corti en 2018, l'essai de Alexandre Gefen, sous-titré " La littérature française face au XXIe siècle", revient sur le souci actuel des écrivains de contribuer à aider, soigner et réparer l'humanité souffrante.

 

La littérature rend visible les destins individuels qui, autrement, nous resteraient cachés ou bien nous sembleraient insignifiants. L'écrivain contemporain s'installe au cœur du monde : à l'usine, au chevet des malades, dans les campagnes désertées, auprès des endeuillés...

 

"Les individus fragiles, les oubliés de la grande histoire, les communautés ravagées sont les héros de la fiction française contemporaine".

 

La lecture, à l'instar de l'écriture, relève de ce processus de réparation. C'est sur son ressort cathartique que repose en grande partie la bibliothérapie à laquelle Alexandre Gefen consacre ici des pages qui invitent une réflexion fine et poussée. Il retrace l'histoire récente de la bibliothérapie, la replace dans une chronologie plus vaste qui nous ramène vers Aristote et Diodore de Sicile. Il réserve une place aux travaux récents de la psychologie cognitive selon lesquels la lecture serait un exercice de compréhension de soi et de l'autre qui met en jeu notre capacité à l'empathie.

 

"La doxa de notre époque avance que la littérature permet non seulement de comprendre ses propres émotions mais aussi de décoder la sensibilité des autres par la lecture".

 

Parce qu'elle rend compte de l'existence de territoires négligés et redonne un destin aux anonymes, la littérature contemporaine participe d'une collecte mémorielle qui vise à ne rien abandonner à l'amnésie générale. Sauver de l'oubli, c'est déjà rendre justice.

 

Cette littérature qui répare va bien au-delà de la simple production de romans "qui font du bien" (les feel-good books) ou qui relèvent peu ou prou du développement personnel. Des auteurs comme Annie Ernaux, Emmanuel Carrère, Maylis de Kerangal... usent de formes narratives complexes pour écrire et réparer nos souffrances.

 

"La littérature voudrait faire face au monde, agir, remédier aux souffrances, nous aider à mieux vivre dans nos existences ordinaires".

 

Cet ouvrage critique, toujours très argumenté et qui veille à ne pas sombrer dans une naïveté béate face aux pouvoirs supposés de la littérature, est une mine d'information pour le bibliothérapeute. Il est aussi l'occasion d'un travail de réflexion tant sur l'appareil théorique que sur la pratique.

 

 

Please reload

Articles récents
Please reload

Rechercher dans les articles

Me suivre
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic