top of page
  • Nathalie Palayret

Un poème à lire, un poème à écrire : j'écris ici


On peut écrire pour la postérité ou écrire pour la gloire. On peut aussi faire le choix d'écrire "pour rien".

Le poète Eric Sarner nous invite à cette écriture de "Simples merveilles" (c'est le titre de son recueil publié aux éditions Tarabuste), celle qui recherche la simplicité des mots comme gage de l'authenticité de la poésie.




Il y a cet instant, juste avant l’heure, où

j’écris ici,

pour rien,

un petit matin.

Fraîcheur d’une plaine stoïque, le dedans d’un désir,

Là, oui, j’écris,

pour rien,

pour le moindre verbe,

comme Marcher,

Courir,

Lutter,

Pousser,

Tenir…

Qui nous garderait vivants.


A votre tour de vous lancer dans l'écriture en répondant à l'invitation d'Eric Sarner. Il vous suffit pour cela de lister à votre tour les verbes tout simples "qui nous garderaient vivants".



illustration kirillslov


16 vues0 commentaire
bottom of page