• Nathalie Palayret

Un poème à lire, un poème à écrire : des mots nus



On croit parfois que la poésie est difficile, qu'elle parle de choses lointaines avec des mots compliqués. Et si la poésie s'écrivait avec "des mots nus" ?


C'est le choix du poète Jacques Robinet dans ce poème qui nous invite à aller (enfin ?) au plus simple.


Va au plus simple

au plus léger

avec des mots nus

sans habits de fête

Des mots de source

de brise de poussière

Énonce seulement

cela qui brille encore

au fond de la rivière

où tant d'eau est passée

Une perle scintille

dans la boue du lisier

Les fleurs renaissent au bord du chemin

Ne garde que la lumière



A votre tour de vous lancer dans l'écriture en répondant à l'invitation du poème de Jacques Robinet. Parmi les mots qui vous sont familiers ou préférés, ne gardez que les plus simples, ceux qui sont pour vous des "mots de source". Prononcez ces mots à haute voix (la poésie est affaire de corps) en écho aux vers du poète : "Énonce seulement /cela qui brille encore".





illustration cdd20


19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout