• Nathalie Palayret

Maintenant il y a un poème


Lorsque je rencontre pour la première fois des élèves dans le cadre d'un projet autour de la poésie, je leur pose cette question : "qu'est-ce qu'il faut pour écrire un poème ?"


La première réponse est toujours "un stylo", peut-être parce qu'il est vraiment l'instrument même de l'acte technique d'écrire. Les enfants complètent ensuite par "du papier" et c'est moi qui doit ajouter ce qui est pourtant au cœur du poème : "des mots".


Le poème peut s'écrire sur une belle feuille de papier, bien sûr, mais il peut aussi s'écrire sur un smartphone ou bien au dos d'un ticket de caisse.


Ce poème d'Alexandra Anosova-Shahrezaie vous donnera peut-être envie d'écrire, comme des "éclats éparpillés", des poèmes sur toutes les feuilles et tous les supports possibles :


Toutes ces feuilles de papier

arrachées dans des cahiers

prises des piles

toutes ces serviettes

ces morceaux de nappes de restaurants

ces revers d’emballage

avant il y avait du chocolat

maintenant il y a un poème

tous ces éclats éparpillés

d’idées infinies

ça coule comme des ruisseaux

ça cherche l’océan

ça me ressemble un peu

ça ne me ressemble plus

j’écrirais sur des murs

si je le pouvais

[...]


Et si votre feuille devient avion ou bateau de papier, votre poème pourra voyager !
















14 vues0 commentaire