• Nathalie Palayret

Lire : une histoire de voix


Dans un entretien pour l'émission "Sous le soleil de Platon" (France Inter), le philosophe et musicologue Peter Szendy interprète le plaisir de la lecture comme celui que l'on prend à la polyphonie des voix.


Voix de l'écrivain, voix multiples des personnages, voix intérieure du lecteur ou voix haute de celui qui nous fait la lecture... : "je pense que le plaisir de la lecture, ça serait peut être faire l'expérience, justement, de toute cette polyphonie intérieure qui se cale, qui se décale, qui s'agence et se réagence à chaque fois de manière différente, à chaque page."



EEcouter l'émission sur le site de France Inter














18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout