• Nathalie Palayret

Le livre qui fait du bien : Les jours brûlants


Un livre pour rire, pleurer et s'émouvoir...

 


Les jours brûlants de Laurence Peyrin (éditions Calmann-Levy)





Le pitch : Joanne est une de ces femmes que l'on dit sans histoire. Toujours amoureuse de son mari et attentive à ses enfants, elle est de plus très douée pour concocter des cocktails à ses invités. Après une agression, sa vie se met à tanguer et Joanne finit par lâcher les amarres. Mais c'est quand tout semble lui échapper qu'elle trouve en elle les ressources pour prendre enfin sa vie en mains.


Pourquoi ça fait du bien : pas de jugement dans ce livre, pas de morale non plus. Joanne fait ce qu'elle peut, son mari fait de son mieux et ses enfants tentent de trouver leur chemin là-dedans.

Le roman de Laurence Peyrin navigue habilement entre gravité et légèreté. Il est plein de ses petites trouvailles qui en rendent la lecture agréable comme ces caddies de supermarché "détourné" par Joanne.



L'extrait : "Elle avait fait ce en quoi elle était passée experte: édifié les barrages, fermé les écoutilles, mis en vacances l'hémisphère droit de son cerveau - celui des émotions. Elle avait basculé toute sa mécanique sur l'hémisphère gauche, celui de la raison, le côté binaire où une question n'avait qu'une réponse, point. La plupart du temps, c'était ainsi qu'elle fonctionnait: en mode séquentiel. Dormir, manger, répondre, remplir des verres."


En savoir plus : ici

23 vues0 commentaire