• Nathalie Palayret

La bibliothérapie en pratique : Une immense joie


D'abord, un texte à lire lentement, tranquillement. Le mieux, c'est encore de lire à voix haute, même si on croit qu'on ne lit pas bien. On lit, on relit encore.

D'abord on veut comprendre le sens puis on devient sensible au rythme et à la poésie du texte.

[A télécharger sous forme de fiche pratique en format PDF en cliquant ci-dessous.]

une immense joie
.pdf
Download PDF • 7.42MB

Les sandales en plastique m'émerveillaient car dans ma tête d'enfant elles représentaient des objets miraculeux, surtout la première fois que j'en ai porté : on pouvait les immerger, c'étaient des chaussures invulnérables à l'eau. Il est possible que le moment soit venue de faire le décompte minutieux de tous les prodiges que j'ai contemplés dans la vie, aussi ordinaires, absurdes ou idiots qu'ils puissent paraître. Le fait est que j'étais fou de ces chaussures. Quand on me les a offertes, j'ai éprouvé une immense que j'aimerais ressentir de nouveau.


Je voyais le soleil frapper les eaux du Cinca, comme une explosion à laquelle je n'avais encore jamais assisté. Je mettais les pieds dans les flaques et regardais mes sandales en plastique sous l'eau en continuant de marcher. Puis j'ai atteint un lieu tout en longueur et éloigné, semblable à une piscine où la rivière stagnait car une sorte de mur de rétention pareil à un barrage s'élevait. Je me suis aventuré dans cet espace d'eau calme, sans courant, mais dans lequel je m'enfonçais de plus en plus. Et j'ai nagé. La beauté de cette retenue d'eau m'a inspiré une sensation inoubliable.


Extrait de "Alegria" de Manuel Vilas, traduction de Isabelle Gugnon



A votre tour de "faire le décompte minutieux de tous les prodiges que [vous avez] contemplés dans la vie, aussi ordinaires, absurdes ou idiots qu'ils puissent paraître. "



34 vues0 commentaire