Rechercher
  • Nathalie Palayret

La bibliothérapie en pratique : Pendant ce temps


D'abord, un texte à lire lentement, tranquillement. Le mieux, c'est encore de lire à voix haute, même si on croit qu'on ne lit pas bien. On lit, on relit encore.

D'abord on veut comprendre le sens puis on devient sensible au rythme et à la poésie du texte.

[A télécharger sous forme de fiche pratique en format PDF en cliquant ici.]

Les oies sauvages


Tu n’as pas à faire preuve de bonté.

Tu n’as pas à faire pénitence

et parcourir cent kilomètres sur les genoux dans le désert.

Il te suffit de laisser le doux animal de ton corps aimer

ce qu’il a envie d’aimer.

Parle-moi de désespoir, de ton désespoir, et je te parlerai du mien.

Pendant ce temps, la Terre continue de tourner.

Pendant ce temps, le soleil et les perles limpides de la pluie

traversent les paysages,balayant les prairies et les arbres enracinés,

les montagnes et les rivières.

Pendant ce temps, là-haut, dans le bleu pur du ciel,les oies sauvages reviennent, une fois encore, au pays.

Qui que tu sois, quelle que soit la profondeur de ta solitude,

le monde s’offre à ton imagination,

comme les oies sauvages,

il t’appelle de son cri strident et exaltant.

Sans cesse, il proclame ta place

au sein de la famille des choses de l’univers.

Poème de Mary Olivier

Ce texte nous invite à à nous mettre à l'écoute du monde,

alors même que nous faisons l'expérience du désespoir.


Je vous propose de vous replonger dans un de ces moments de désespoir.

Ecrivez ensuite un texte, non pas sur ce sentiment qui vous submergeait mais sur ce qui se passait, dans le monde et autour de vous au même instant.

Votre texte commencera par ces mots : "Pendant ce temps..."

#Bibliothérapie #Bibliothérapeute #désespoir #écriture

20 vues