• Nathalie Palayret

La bibliothérapie en pratique : Faire un vœu


D'abord, un texte à lire lentement, tranquillement. Le mieux, c'est encore de lire à voix haute, même si on croit qu'on ne lit pas bien. On lit, on relit encore.

D'abord on veut comprendre le sens puis on devient sensible au rythme et à la poésie du texte.

[A télécharger sous forme de fiche pratique en format PDF en cliquant ici.]

J'essaie de faire mes vœux comme il faut

mais parfois ça ne marche pas.

Une fois, en faisant un vœu, j'ai mis un arbre la tête en bas

et ses branches

se trouvaient là où ses racines auraient dû être !

Les écureuils devaient demander aux taupes:

« Comment descendre de là

pour rentrer chez soi ? »

Une fois ça s'est passé comme ça.

Puis il y eut cette autre fois,

Je m'en souviens à présent

où en faisant un vœu j'ai mis un homme la tête en bas

et ses pieds se trouvaient là

où ses mains auraient dû être !

Au matin ses chaussures

Ont dû demander aux oiseaux:

« Comment voler de là

pour rentrer chez soi ? »

Une fois ça s'est passé comme ça.


extrait de "Partition rouge. Poèmes et chants des Indiens d'Amérique du nord"

anthologie présentée par Folorence Delay et Jacques Roubaud

Ce texte nous invite à faire des vœux... avec prudence !

Un souhait exaucé peut nous réserver bien des surprises.


A votre tour de réaliser deux ou trois vœux dans un court texte.


N'oubliez pas d'y répéter la formulette : "Une fois, ça s'est passé comme ça" !