• Nathalie Palayret

Dans la trousse d'urgence de la bibliothérapeute : Albane Gellé


Des poèmes dans la vie et pour la vie, la passion des chevaux et l'attention portée aux petites choses qui font notre existence : l'œuvre d'Albane Gellé nous est d'emblée familière.


Pas de lyrisme inutile qui se mettrait entre nous et les choses, entre nous et les mots. Parce que la poésie d'Albane Gellé est celle d'une femme simplement lumineuse, elle nous cueille en douceur. Ses textes sont comme des petits cailloux qu'on remarque sur le bord du chemin. On ne peut pas s'empêcher de les ramasser, de les glisser dans notre poche et de les faire tourner entre nos doigts sur le chemin du retour. Plus tard, quand on mettre à nouveau ce manteau qui nous tient chaud et nous réconforte, on retrouvera ces petits morceaux de poésie qu'on avait pas tout à fait oubliés mais qui nous avaient manqué.


Lire la poésie d'Albane Gellé, c'est accepter de se replier au plus profond de soi pour mieux s'ouvrir à ce qui nous entoure.



j’ai mis dans ma tête :

une boîte à musique,

un arbre tout seul,

et trois étoiles de mer

pour pouvoir rêver

en toutes circonstances



Découvrir plus de poèmes d'Albane Gellé sur le site Terre à ciel.