• Nathalie Palayret

Dans la bibliothèque de la bibliothérapeute : Les revenants

Mis à jour : mai 12


Un roman de Laura Kasischke, traduit par Eric Chédaille et paru aux éditions Christian Bourgois

Sur un campus américain il y a des filles et des garçons loin de chez eux et de leur famille. Ils étudient, ils font la fête, ils fument un peu et boivent beaucoup. Certains couches, d'autres pas.


Sur un campus américain il y a des fraternités et des sororités qui portent des noms grecs comme Oméga Thêta Tau et organisent des cérémonies initiatiques.

Sur un campus américain il y a Nicole qui est étudiante et flirte avec Craig.

Et il y a l'accident de voiture.

"La scène de l'accident était exempte de sang et empreinte d'une grande beauté."

Sur un campus américain il y a Nicole qui est morte et qui tisse entre elles les vies de Perry le copain de chambre, de Josie sa sœur en sororité, de Shelly témoin de l'accident, de Mira professeure d'anthropologie spécialisée dans les croyances qui accompagnent la mort...

Sur ce campus américain, la mort de Nicole est un mystère à résoudre. L'auteur bâtit son livre patiemment autour des enquêtes qui s'y entrecroisent. Les trahisons, les espoirs, les secrets des personnages se livrent peu à peu dans un jeu complexe où alternent les voix et les temps du récit.


Celle qui est morte n'a pas encore déserté les vivants, semble nous dire Laura Kasischke avec ce roman complexe et envoûtant. Sa construction en fait peut-être un livre à proposer aux lecteurs aguerris.