• Nathalie Palayret

Ce que la poésie peut faire pour nous


La poésie doit-elle nous être utile à quelque chose ? Certes non... mais elle le peut, à l'occasion.


Il ne s'agit pas de voir dans la littérature un outil de développement personnel parmi d'autres mais bien de reconnaître qu'elle peut nous aider à vivre.


Que l'on se laisse bercer par sa rythmique ou inspirer par son lyrisme, le poème cherche à faire écho en nous. Il n'y parvient pas toujours et bien souvent "on n'y comprend rien" et on a bien le droit : le lecteur a toujours raison.


Mais quand la rencontre se fait avec le poème, quand on sent enfin sa résonance en nous, alors il faut savoir se laisser toucher. Quand nous étions élèves, la lecture du poème était bien souvent suivie de ces deux terribles questions : "qu'avez-vous compris ?" et "qu'a voulu dire l'auteur ?". La bibliothérapie propose un autre rapport à la poésie et suggère que les questions les plus intéressantes sont celles-ci : "qu'ai-je ressenti ?" et "qu'est-ce que ce poème fait naître en moi ?".


Pour tenter l'expérience de cet autre relation à la poésie, il n'est pas nécessaire d'être cultivé ou d'avoir fait de longues études. On peut ignorer ce qu'est un hémistiche et se fiche pas mal des rimes croisées. Il faut simplement être prêt à se laisser émouvoir.


Pourquoi ne pas tenter l'expérience avec ce court poème de José Bergamin ?


Admire l’étonnante chose : mon ombre posée sur le mur et à la fenêtre la lune !

C'est aussi cela la poésie : une invitation à admirer ce qui s'offre à nous.














16 vues0 commentaire