• article de Nathalie Palayret

La sélection de la bibliothérapeute : à l'ombre des grands arbres

Mis à jour : mai 12


Il en est des arbres comme des hommes. Certains nous protègent quand d'autres nous inspirent. Cette sélection n'est pas exhaustive, elle n'est pas même raisonnée. On y trouvera des livres qui sont restés inscrits dans ma mémoire, comme l'on grave l'écorce d'un arbre.

Le baron perché, d'Italo Calvino

"Le monde s'était transformé : il était fait de ponts étroits et incurvés tendus dans le vide, d'écorces où nœuds, écailles et rides semaient leurs rugosités ; il baignait dans une lumière verte qui changeait avec l'épaisseur et la consistance du rideau des feuilles tremblant au bout de leur pédoncule, sous le moindre souffle d'air, ou ondoyant comme une voile lorsque l'arbre s'inclinait.".

Un roi sans divertissement, de Jean Giono

"Et, à l’automne, avec ses longs poils cramoisis, ses milles bras entrelacés de serpents verts, ses cent mille mains de feuillages d’or jouant avec des pompons de plumes, des lanières d’oiseaux, des poussières de cristal, il n’était vraiment pas un arbre."

L'arbre en poésie, sélection de Georges Jean

"L'arborescence des mots, l'efflorescence des poèmes aident à mieux voir et à mieux entendre les arbres du monde."

L'arbre du père, de Judy Pascoe

"À présent il y avait d'autres sons, d'autres voix, un vent qui sifflait différemment dans les branches, le battement d'ailes d'oiseaux et une voix qui venait de derrière mon épaule droite. - Il m'a fallu un moment pour savoir où j'étais, dit-il pour commencer. Je me suis réveillé et j'ai vu ton grand-père et j'ai su que j'étais mort. - C'était mon papa qui parlait. Je pense que j'ai acquiescé parce que c'était si exaltant de découvrir ce que j'avais toujours su. Si l'on grimpait suffisamment haut dans l'arbre de notre jardin, on arrivait dans un autre monde."

Le pays sous l'écorce, de Jacques Lacarrière

"Si les arbres vieillissent autrement que les hommes, c'est qu'ils ont autre chose à nous dire.".

Tobie Lolness, de Timothée de Fombelle

"Si on choisit de devenir les amis des mots, ils nous aident toute notre vie. Sinon ils se mettent en travers de notre chemin."